☰ menu
Autres sites sur
Montesquieu

HAUT HAUT

Fiche bibliographique

Fiche suivante 988 Fiche précédente

Notice du Catalogue de la Brède

Recueil de titres sur le procès de la pairie d’Estouteville . In-4o, 1 vol.

Numéro catalogue

988

Commentaires

Commentaire sur l'édition ou sur l'exemplaire

Sans doute le Recueil de titres de la maison d’Estouteville, Paris, Montalant, 1741 http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36404865n/PUBLIC. En 1731, Paul Édouard Colbert (1686-1756), comte de Creuilly, avait émis des prétentions sur ce duché en déshérence qu’il déclarait « femelle ». Reçu comme duc d’Estouteville au parlement de Normandie en juillet 1733, il devait être finalement débouté de ses prétentions en 1741, malgré la publication de ce recueil (Gabriel de La Morandière, Histoire de la maison d’Estouteville en Normandie, Paris, Delagrave, 1903, p. 637-639 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5608689r). Celui-ci a dû être donné à Montesquieu par le comte de Creuilly, qui était aussi ami de Bulkeley.
Dans sa correspondance, Montesquieu appelle constamment Creuilly (voire « le gros Creuilly ») celui que son correspondant Bulkeley nomme d’Estouteville (voir OC, t. 19, lettres 424, du 11 juin 1735, et 431, du 3 août 1735).

Éléments de datation

Entrée dans le Catalogue : 1741-1742.

Numérisation associée

Vous pouvez nous signaler une numérisation semblable ou approchante.