Montesquieu bibliothèque & éditions

Éditions fictions poesies lettres persanes LETTRE LXXX

Variantes réduire la fenêtre

VAR1 B, Œ58 couvent

VAR2 a, b et dont le talent est

VAR3 a maintiennent une conversation pendant deux heures

VAR4 b, c, Œ58 sont pas

VAR5 Œ58 des

VAR6 B dès

VAR7 a et

VAR8 B, a t’assure

VAR9 a les ont

VAR10 C, Œ58 eux

Lettres Persanes

LETTRE LXXX.

Rica à Ibben.
A Smirne.

Quoique les François parlent beaucoup, il y a cependant parmi eux une espece de Dervis taciturnes, qu’on appelle Chartreux : on dit qu’ils se coupent la Langue en entrant dans le Convent 1  : & on souhaitteroit fort que tous les autres Dervis se retranchassent de même tout ce que leur Profession leur rend inutile.

A propos de gens taciturnes, il y en a de bien plus singuliers que ceux-là, & qui ont un talent bien extraordinaire. Ce sont ceux qui sçavent parler sans rien dire ; & qui amusent une conversation pendant deux heures de tems , sans qu’il soit possible de les deceler 2 , d’être leur plagiaire, ni de retenir un mot de ce qu’ils ont dit 3 .

Ces sortes de gens sont adorez des femmes : mais ils ne le sont pourtant pas tant que d’autres, qui ont reçu de la nature l’aimable talent de sourire à propos, c’est à dire à chaque instant ; & qui portent la grace d’une joyeuse approbation sur tout ce qu’elles disent.

Mais ils sont au comble de l’Esprit, lors qu’ils sçavent entendre finesse à tout, & trouver mille petits traits ingenieux dans les choses les plus communes.

J’en connois d’autres, qui se sont bien trouvez d’introduire dans les conversations les choses inanimées, & d’y faire parler leur habit brodé, leur perruque blonde, leur tabatiere, leur canne, & leurs gands. Il est bon de commencer de la ruë à se faire écouter par le bruit du Carrosse, & du marteau, qui frappe rudement la porte : cet avantpropos previent pour le reste du discours : & quand l’exorde est beau, il rend supportables toutes les sotises, qui viennent ensuite ; mais qui par bonheur arrivent trop tard 4 .

Je te promets que ces petits talens dont on ne fait aucun cas chez nous, servent bien ici ceux qui sont assez heureux pour les avoir  ; & qu’un homme de bon sens ne brille gueres devant ces sortes de gens .

De Paris le 6. de la Lune de Rebiab 2 . 1715.




Annotations réduire la fenêtre detacher la fenêtre

1 Sur cette forme (seule utilisée dans l’édition A), voir Lettre 55. Depuis la réforme tridentine, les ordres anciens ont subi un déclin sensible. Pour Montesquieu comme plus tard pour Voltaire ou Diderot, les réguliers voués exclusivement à la prière et à la contemplation représentent une survivance inutile et préjudiciable à la société. Montesquieu s’en prendra à plusieurs reprises aux Chartreux, qui doivent observer une réclusion et un silence absolus (voir Pensées , n os 1675 et 1192, et le « recueil Desmolets » dans le Spicilège , nº 21).

2 Le verbe peut signifier « […] deferer en Justice un coupable qui est caché. On donne souvent l’impunité aux criminels qui decelent leurs complices. » (Furetière, 1690, art. « Deceler »). Le sens ici semble être « déceler leur véritable pensée », idée qu’on trouve par exemple chez Shaftesbury : « Mais parler d’une maniére qui amuse tout le Monde également, & qui laisse l’homme le plus judicieux, & même nôtre Ami dans une égale incertitude, de sorte qu’il ne puisse deviner quelle est nôtre veritable pensée sur ce qui est en question, c’est avoir un tour d’Esprit bien pitoyable & bien grossier. » ( Essai sur l’usage de la raillerie , La Haye, Henri Scheurleer, I re partie, § II, p. 8 -9).

3 Saint-Simon dit du duc de Noailles qu’il est « maître passé en galimatias de propos délibéré », « un homme toujours maître de soi, qui sait parler toute une journée & avec agrément sans rien dire » (t. V, p. 283 ; cf. t. IV, p. 363). Voir Lettre 70 et Pensées , n os 107, 1014, 1193, 1210, 1277, 1285, 1682.

4 Voir le portrait de Théodecte chez La Bruyère (Les Caractères , « De la société et de la conversation », p. 140-142).