Montesquieu bibliothèque & éditions

Éditions fictions poesies lettres persanes LETTRE V

Variantes réduire la fenêtre

VAR1 B [Lettre absente]

Lettres Persanes

LETTRE V .

Rustan à Usbek.
A Erzéron.

Tu ès le sujet de toutes les conversations d’Ispahan 1  ; on ne parle que de ton depart : les uns l’attribuent à une legereté d’esprit ; les autres à quelque chagrin : tes amis seuls te défendent, & ils ne persuadent personne : on ne peut comprendre que tu puisses quitter tes femmes, tes parens, tes amis, ta patrie, pour aller dans des climats inconnus aux Persans 2 . La mere de Rica est inconsolable ; elle te demande son fils, que tu lui as, dit-elle, enlevé 3 . Pour moi, mon cher Usbek, je me sens naturellement porté à approuver tout ce que tu fais : mais je ne sçaurois te pardonner ton absence, & quelques raisons que tu m’en puisses donner, mon cœur ne les goûtera jamais. Adieu, aime-moi toujours.

D’Ispahan le 28. de la Lune de Rebiab 1 . 1711.




Annotations réduire la fenêtre detacher la fenêtre

1 Réponse à la Lettre 1.

2 Voir Lettre 3, « climats barbares », et Lettre 1, note 10.

3 Rica lui-même ne sera le destinataire que de la Lettre 125.