Montesquieu bibliothèque & éditions

Éditions fictions poesies lettres persanes LETTRE XXIX

Variantes réduire la fenêtre

VAR1 Œ58 prophete ; il

Lettres Persanes

LETTRE XXIX.

Rhedi à Usbek.
A Paris.

Je suis à present à Venise, mon cher Usbek ; on peut avoir vû toutes les Villes du Monde, & être surpris en arrivant à Venise : on sera toujours étonné de voir une Ville, des Tours, & des Mosquées sortir de dessous l’eau, & de trouver un Peuple innombrable dans un endroit, où il ne devroit y avoir que des Poissons.

Mais cette Ville profane manque du tresor le plus precieux, qui soit au monde ; c’est-à-dire, d’eau vive ; il est impossible d’y accomplir une seule ablution legale 1 . Elle est en abomination à notre St. Prophete ; & il ne la regarde jamais du haut du Ciel, qu’avec colere 2 .

Sans cela, mon cher Usbek, je serois charmé de vivre dans une Ville, où mon esprit se forme tous les jours : je m’instruis des Secrets du Commerce, des interêts des Princes, de la forme de leur gouvernement ; je ne neglige pas même les superstitions Européennes ; je m’applique à la Medecine, à la Physique, à l’Astronomie : j’étudie les Arts ; enfin je sors des nuages, qui couvroient mes yeux dans le Païs de ma naissance 3 .

A Venise le 16. de la Lune de Chalval 1712.




Annotations réduire la fenêtre detacher la fenêtre

1 Les ablutions fréquentes sont un des préceptes fondamentaux de l’islam : voir Lettre 73 , note 11.

2 Venise défend péniblement ses possessions contre les Turcs : après la perte de Candie (la Crète) en 1670, elle a repris la Morée (le Péloponnèse) en 1699, pour la perdre définitivement en 1715. Le déclin de la Sérénissime vient en partie de là. Sur la difficulté à transporter sous un autre climat une religion qui demande de « continuelles lotions », voir L’Esprit des lois , XXIV, 26 (« Lorsque la Religion fondée sur le climat a trop choqué le climat d’un autre pays, elle n’a pû s’y établir ; & quand on l’y a introduite, elle en a été chassée. Il semble, humainement parlant, que ce soit le climat qui a prescrit des bornes à la Religion Chrétienne & à la Religion Mahométane. »).

3 Parallèle entre l’expérience de Rhedi à Venise et celle d’Usbek (qui dit dans la Lettre 1 qu’il est parti pour s’instruire) à Paris : voir Lettre 67 d’Usbek sur les sciences d’Occident.