Montesquieu bibliothèque & éditions

Éditions fictions poesies lettres persanes LETTRE CXVI

Variantes réduire la fenêtre

VAR1 C, Œ58 qu’il

VAR2 B, C, Œ58 détachées

VAR3 C, Œ58 pas.

Lettres Persanes

LETTRE CXVI.

Usbek au même.

Les Païs habitez par les Sauvages sont ordinairement peu peuplez, par l’éloignement qu’ils ont presque tous pour le travail, & la culture de la terre 1 . Cette malheureuse aversion est si forte, que lorsqu’ils font quelque imprecation contre quelqu’un de leurs ennemis ; ils ne lui souhaittent autre chose, que d’être reduit à labourer un champ ; croyant qu’il n’y a que la chasse, & la pêche, qui soit un exercice noble, & digne d’eux.

Mais comme il y a souvent des années, où la chasse, & la pêche rendent très-peu ; ils sont desolez par des famines frequentes : sans compter qu’il n’y a pas de Païs si abondant en gibier, & en poisson, qui puisse donner la subsistance à un grand Peuple : parce que les animaux fuïent toujours les endroits trop habitez.

D’ailleurs les bourgades de Sauvages, au nombre de deux ou trois cens habitans, isolées les unes des autres, ayant des interêts aussi separez que ceux de deux Empires, ne peuvent pas se soutenir : parce qu’elles n’ont pas la ressource des grands Etats, dont toutes les parties se répondent, & se secourent mutuellement.

Il y a chez les Sauvages une autre coûtume, qui n’est pas moins pernicieuse, que la premiere ; c’est la cruelle habitude où sont les femmes, de se faire avorter ; afin que leur grossesse ne les rende pas desagreables à leurs maris 2 .

Il y a ici des Loix terribles contre ce desordre ; elles vont jusques à la fureur. Toute fille, qui n’a point été declarer sa grossesse au Magistrat, est punie de mort, si son fruit perit 3  : la pudeur & la honte, les accidens mêmes, ne l’excusent jamais .

A Paris le 9. de la Lune de Rhamazan. 1718.




Annotations réduire la fenêtre detacher la fenêtre

1 L’idée sera reprise dans L’Esprit des lois, XVIII, 10-12.

2 Détail emprunté à Étienne de Flacourt, Histoire de la grande île de Madagascar (Paris, Pierre L’Amy, 1658 ; Catalogue , nº 2741), parmi les nombreuses raisons qui font délaisser ou tuer les enfants, et constituent l’objet du chapitre XXIX, consacré aux avortements : « […] tellement que je ne m’estonne pas si cette Isle, la plus grande & la plus fertile du monde [voir Lettre 117, note 9] n’est pas si peuplée » (Paris, 1661, p. 91 ).

3 Thème cher à Montesquieu : il y reviendra dans L’Esprit des lois, XXVI, 3, comme exemple d’une loi « contraire à la défense naturelle », ce qui suscitera l’inquiétude de la Sorbonne ; il sera donc obligé d’y revenir pour se défendre : voir les Réponses à la faculté de théologie, XVI e proposition (OC, t. 7, p. 267 : « On a apellé depuis cette loy une loy de fureur ») et le Cahier de corrections de L’Esprit des lois (ibid., p. 367). Montesquieu remarque ensuite qu’elle n’est presque jamais appliquée par les magistrats.