☰ menu
Autres sites sur
Montesquieu

HAUT HAUT

Correspondance

De la correspondance active et passive de Montesquieu n’a été conservé qu’un millier de lettres, certaines n’étant connues qu’indirectement. Les correspondants italiens sont particulièrement nombreux, en raison de l’importance du noyau initial de cette publication, les Lettres familières à divers amis d’Italie (1767). Entre Bordeaux et Paris, entre affaires familiales et corrections de L’Esprit des lois, chroniques mondaines et pratique de l’amitié, se déroule une vie.

Inventaire

Correspondance, 1700 env.-1755